Description

L’amour de l’abuseur
Pendant une réunion des Survivants de l’inceste anonymes, une femme a expliqué qu’elle trouvaitdu réconfort auprès d’un médium qui lui disait que son père, décédé, essayait de lui dire qu’il l’aimait et qu’il était désolé pour tout ce qui était arrivé. Une autre femme dont le père était décédé récemment a rapporté avec enthousiasme une expérience similaire. Une voyante lui avait dit que son père l’aimait vraiment, et qu’il était désolé. Pourquoi est-ce qu’après la mort des personnes qui ont abusé de nous, nous ressentons le besoin de faire un dernier effort pour transformer leurs fantômes en des figures aimantes, nous apportant du soutien et de la compassion ? Est-ce quand il n’est plus possible de vérifier leur sincérité et leur authenticité que nous pouvons enfin croire qu’ils avaient de la compassion et de la bienveillance pour nous ?